La Femme Papillon

Posted on

Tel un papillon nous vivons de multiples transformations.

Au commencement, petit être fragile et dépendant, il nous faut apprendre à grandir. Apprendre à survivre.

Enfant qui interprète, qui se calque à l’image de ce qu’il perçoit que ses parents veulent de lui. Pas d’autre alternative, si nous ne sommes pas aimés de nos parents, notre vie en dépens.
Alors nous redoublons d’efforts pour nous conformer, pour suivre leurs « traces ».

Puis vient la première période de transformation : l’adolescence. Nous ne sommes plus sous l’énergie de notre mère, ni sous celle de notre père. Nous apprenons à percevoir notre énergie individuelle.

« Qui sommes-nous ? »

C’est alors que nous commençons à nous révolter, à tout envoyer valser. Oui après tout nous sommes en train de devenir adultes, nous voulons être libres de nos choix. Alors nous nous rebellons.
Nos choix ne doivent pas être dictés par ceux de nos parents… C’est sans compter le pouvoir des mémoires cellulaires, qui de façon inconsciente, silencieuse et discrètes vont tout mettre en œuvre pour nous ramener sur le chemin de notre famille.

Nous luttons, devenons adultes, créons notre vie. Nous avons l’impression d’avoir tout décidé, que tous nos choix ont été faits librement. Mais c’est faux. Tout nos choix ont été décidés par les mémoires dont nous sommes porteurs… commence alors le véritable travail de transformation, celui de la libération de notre Être, de notre Femme Papillon !!

Nous recommençons le processus à zéro, encore et encore, à chaque couche d’oignon que nous enlevons de nos épaules. Une renaissance perpétuelle s’offre à nous afin de retrouver notre Unicité.

Nous rentrons à nouveau pour un temps dans notre chrysalide. Nous cherchons à comprendre.

« qu’est-ce qui m’appartient ? » « Qu’est-ce qui ne m’appartient pas ? »  « Qui suis-je ? »

Ce long travail intérieur peut se montrer sous plusieurs facettes. Nous découvrons que malgré nous, nous avons suivi les « traces », que nous sommes porteuses de mémoires qui s’éveillent dans notre corps dans certaines situations.

« Pourquoi suis-je tout le temps abandonnée par les hommes avec qui j’ai une relation ? » « Pourquoi ai-je peur de m’engager ? »

Nous découvrons des facettes de nous peu reluisantes… nous partons sonder nos profondeurs. Nous nous confrontons à notre ombre, pour mieux la mettre en Lumière.

« Tant d’années j’ai cru être une victime, comment sortir de ma zone de confort ? »

Tantôt victime, tantôt bourreau, nous ne savons plus comment trouver la voie du milieu. Durant des milliers d’années nous avons tout expérimenté.

Nous avons été dominatrices, castratrices, nous avons été sauvages, sensuelles. Puis nous avons été brûlées alors que nous n’avions rien fait, nous avons été violées, battues, séquestrées, tuées.
Nous avons utilisé la magie à des fins personnelles, nous avons sacrifié, tué, menti, trahi.

Nous avons joué tous les rôles, car la Vie sur la Terre est une gigantesque pièce de théâtre où chacun de nous est un acteur émérite, suivant son script à la lettre.

Alors nous prenons conscience peu à peu de tout cela. Nous comprenons la loi du karma, des causes à effet.

Oui si un jour j’ai trahi, si un jour j’ai abandonné, il est normal qu’à mon tour j’expérimente cela pour comprendre l’émotion et m’en libérer.

Nous comprenons que nous ne sommes ni victime, ni bourreau. Il n’y a plus qu’à ÊTRE.

Libérer petit à petit ces mémoires qui viennent entraver notre quotidien, mettant des voiles devant nos yeux pour nous empêcher d’apercevoir la beauté dans ce Monde.

Et la Beauté en nous mêmes.

Peu à peu nous nous créons plus de place dans notre chrysalide. Nous sentons que nous pouvons mieux respirer, que nous pouvons commencer à bouger.

Nous sentons cette force vitale, cet élan créateur bouillir au fond de notre Ventre. Oui ça y est, nous nous reconnectons à notre Terre.

Les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles. Nous sommes ici pour un temps donné afin d’accomplir l’œuvre du Divin et trouver la vérité en Soi.

Énergie rouge, énergie de vie qui nous vient de la Mère Terre et qui nous relie à toutes les autres Femmes.
Nous comprenons que nous sommes toutes pareils. La dualité aussi n’est qu’une illusion.

Nous venons tous de la même Source. Nous portons toutes en nous les mêmes blessures, les mêmes mémoires, car vous l’avez compris, nous avons toutes joué les mêmes rôles dans nos différentes vies.

Puis nous sentons l’alignement s’opérer, reliance pure entre la Terre Mère et le Père Ciel. Nous nous retrouvons au Centre du mariage des énergies terrestres et célestes.
Nous retrouvons peu à peu notre unicité.
Nous guérissons nos parts du Féminin blessé, bafoué. Nous nous réconcilions avec nos parts de Masculin rigide et dominant.
Nous trouvons en nous l’harmonie, l’Amour tout simplement…

Car au fond rien d’autre n’existe vraiment si ce n’est l’Amour.

L’amour sous-tend tout ce qui Est.

Nous sentons cet amour grandir en nous, pour nous. Nous comprenons que nous devons nous réparer, nous trouver pour nous aimer nous-même.

Ainsi notre cœur pourra s’expanser et offrir son Amour au monde Entier.
Ainsi nous comprenons que nous sommes Un, que nous faisons tous partie du grand Cercle de la Vie.

Et nous n’avons plus qu’à être… chacun dans nos spécificités. Chacun avec nos talents, car nous en avons tous.
Nous sommes uniques et pareils à la fois. Nous avons tous un rôle à jouer, et notre place sur Terre, comme chaque espèce présente.

Tout a une raison d’être, et tout est mouvement.

Nous apprenons alors à vivre l’instant présent, à savourer la magie de chaque moment. Un regard posé, un baiser échangé, le soleil sur notre peau, la vue d’un magnifique paysage.
Nous comprenons que tout est impermanent et qu’en même temps rien ne s’arrête jamais. Que nous ne perdons pas nos proches, ils passent simplement de l’autre côté.

Que tout ce qui commence va se terminer, mais que la mort est symbole d’une nouvelle vie.

Nous comprenons que nous sommes nous aussi soumis au cycle de la Vie, à celui de la Nature, de la Lune et du Soleil.
Nous comprenons que notre corps est régit par les Éléments et par chaque énergie qui compose l’Univers.

Nous reprenons contact avec notre corps, avec ses émotions, avec ses sensations. Nous nous autorisons à nouveau à vivre et plus à survivre.

Nous nous autorisons enfin à être heureux car nous voyons le bonheur en chaque instant, en chaque événement, en chaque épreuve.

On dit que ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts. Je peux vous assurer que cela est vrai. Chaque épreuve de votre Vie est un enseignement pour vous aider à puiser dans vos ressources cachées pour en faire jaillir le meilleur de vous-mêmes.

Et alors petit à petit nous nous autorisons à sortir de notre chrysalide, pour déployer nos Ailes.
Comme le papillon nous comprenons que nous sommes important, que nous avons de la valeur. Que nous sommes uniques et que notre rôle sur Terre sert la communauté.

Que nous devons avancer, être celle que nous sommes car nous guérissons toutes les Femmes.

Alors nous nous autorisons à briller, à nous sentir grandes et belles, sans culpabilité, sans crainte de reproches.

Car nous savons que cela ne nous atteint plus. Nous avons qui nous sommes, et pourquoi nous sommes ici.

Sentez vos ailes se déployer, sentez qu’il n’y a aucune limite !!! Sentez que vous pouvez voler !!!

Sentez que vous pouvez comme le papillon partir maintenant explorer votre nouvelle Vie. Voler par-dessus les obstacles, dépasser les montagnes, pour être.

Pour Vivre ! Pour être Heureuses !!!

Vous êtes, nous sommes, de magnifiques Femmes Papillon !!!!

Nous sommes Une ! Nous sommes toutes importantes, merveilleuses, radieuses, sensuelles, belles, exaltantes, folles, exubérantes, stupéfiantes, fragiles, vulnérables, invincibles, rieuses, charmeuses, fortes, sauvages, timides…

Nous sommes des Femmes ! Le monde est en marche et notre rôle est important !!!

Unissons-nous dans l’Amour !

Avec tout mon amour,

Anaïs